Respecter toutes les identités sans chercher à les fusionner

Gérer la diversité c'est gérer des identités. Or l'identité fait peur.
D'abord parce qu'entre communautés l'histoire se fait rarement sans conflits.
Et puis il peut paraître plus simple et facile d'affirmer une seule identité commune que de reconnaître différentes communautés, avec la gestion complexe qu'elle entraîne. Et pourtant cette reconnaissance des diversités est une exigence démocratique et un facteur de paix durable.

Elle se fonde sur la connaissance de l'histoire des communautés.
Un équilibre à trouver entre l'expression des différences et le maintien d'un ordre commun est présenté dans ce chapitre, avec un accent particulier sur les moyens d'éviter la rivalité mimétique.

Pour l'anthropologue français René Girard, si les hommes sont violents entre eux, ce n'est pas à cause de la diversité, mais plutôt de leurs ressemblances.  Plus une communauté veut quelque chose pour elle-même, plus elle donne envie aux autres d'obtenir eux aussi l'objet qu'elle convoite.

A trop vouloir un objet, on crée la même convoitise chez autrui.  Cela veut dire que le désir est mimétique à l'origine, et que cela peut devenir fatal : si chacun veut ce que veut son voisin, la concurrence peut devenir critique et on risque d'aller vers une crise généralisée.

Tableau 1 :

On peut définir les facteurs d'une diversité harmonieuse en fonction de 4 facteurs : les bonnes relations entre les personnes, la perception d'un projet commun, le respect des règles partagées et des décisions constructives qui sont mises en œuvres.

Règles partagées Projet commun
Actions constructives Relations à l’autre amicales

Tableau 2 :

La contagion mimétique  s'attaque à ces 4 facteurs en un processus pervers.

Désordre Aveuglement sur les buts communs
Violences, boucs émissaires, destructions Concurrence et emballement mimétique

Tableau 3 :

Pour sortir de la crise, l'humanité préfère généralement éviter l'effondrement social provoqué par la lutte de tous contre tous, en choisissant des victimes sélectives, des boucs émissaires pour expulser la violence excessive. Avant d'en arriver là, il est utile de comprendre que le combat pour une paix durable passe par une compréhension du mécanisme largement oublié du bouc émissaire, et que les moyens de la justice doivent être mis en œuvre pour éviter l'emballement.

Défendre la loi
Rappeler nos valeurs
(re) Définir les règles du jeu
Travailler la vision commune
Encourager les complémentarités
Élargir la voie des possibles
Défendre la dignité de tous
Restaurer la sécurité
Trouver les exutoires
Dédramatiser
Célébrer des événements symboliques
Montrer ce qui marche
girard

Le Conseil Interculturel de Montréal : la gestion de la diversitéSite de la ville de Montréal - http://ville.montreal.qc.ca
La politique d'intégration à ParisDélégation à la politique de la ville et à l'intégration - Mairie de Paris
Valoriser les cultures et mémoires à ParisDélégation à la politique de la ville et à l'intégration - Mairie de Paris