Histoire, mémoire, identité et vision

Le deuxième point d'entrée de cette préparation à la prévention des conflits et une politique de la diversité réussie est le partage d'une vision commune.

Qu'est ce qu'une vision ? Une représentation simple qui permet de mieux comprendre et de mieux se projeter dans l'avenir.

Sur quoi s'établit-elle ? Sur la mémoire ou l'histoire collective. Ce qui ne veut pas dire qu'il existe une seule mémoire. Une ville est faite de plusieurs identités et donc de plusieurs histoires.
C'est l'éducation et la transmission qui permettent à ces identités de se véhiculer de générations en générations. Entre déni et reconnaissance, les identités doivent conquérir leur maturité pour lutter contre la peur inhérente à toute communauté d'être ignorée.

Ce passage vers l'identité adulte se fait en plusieurs phases présentées ici sous cette forme :